Friday 14 May 2021
Home      All news      Contact us      RSS      English
dakaractu - 25 days ago

Emploi des jeunes / L Avenir Sénégal Bi Nu Begg tire sur les orientations de l État : « Ce sont des mécanismes qui produisent et entretiennent la mal gouvernance, la corruption et le clientélisme politique »

Le Secrétariat Politique National de la plateforme Avenir Senegaal Bi Nu Begg s’est réuni à son siège le samedi 17 avril 2021 sous la présidence du Docteur Cheikh Tidiane Dièye, Coordonnateur National. Conformément à ses principes, en matière de gouvernance, lesquels sont fondés sur l’inclusion, l’ouverture et la participation de tous, à égale dignité, dans les débats, le Secrétariat a passé en revue les activités qui ont rythmé la vie de la plateforme et évalué la situation politique, économique et sociale du pays. La plateforme a également profité de cette rencontre pour s exprimer sur cette actualité relative à l emploi et à l employabilité des jeunes.

En effet, pour Cheikh Tidiane Dièye est ses camarades, cette initiative de l État du Sénégal n est que leurre. C est encore des promesses qui ne seront jamais concrétisées, car le pays est dans sa perspective d antan. Rien ne va changer. Sur cette question de l emploi, tout porte à croire que les financements annoncés par le gouvernement, énième promesse faite à la jeunesse par le président Macky Sall, seront encore sans lendemain , estime le bureau politique national conduit par Cheikh Tidiane Dièye.

D une part, selon le secrétaire du bureau politique national de Avenir Sénégal Bi Nu Begg, ce sont simplement des orientations déclinées et bâties sur des hypothèses fausses sur les véritables besoins et aspirations des jeunes. D’autre part, les mécanismes qui produisent et entretiennent la mal gouvernance, la corruption et le clientélisme politique qui, jusqu’ici, ont plombé tous les fonds destinés à la jeunesse et à l’emploi, sont encore bien en place, fermement tenus par des politiciens du parti au Pouvoir. L État est donc en train de tourner en rond sur cette problématique qui est développée par tous ces facteurs nocifs cités précédemment.

Dans le cadre de la transparence, le Secrétariat a ainsi regretté que les programmes de financement antérieurs ne soient pas audités et évalués pour comprendre les causes profondes de leurs échecs répétitifs afin de les corriger.
www.dakaractu.com


Latest News
Hashtags:   

Emploi

 | 

jeunes

 | 

Avenir

 | 

Sénégal

 | 

orientations

 | 

mécanismes

 | 

produisent

 | 

entretiennent

 | 

gouvernance

 | 

corruption

 | 

clientélisme

 | 

politique 

 | 

Sources