Tuesday 20 April 2021
Home      All news      Contact us      RSS      English
dakaractu - 2 month ago

Condamnés à un mois ferme : Mamadou Lamine Seck et Saliou Faza Mbaye se faisaient passer respectivement pour le fils de Macky Sall et d’Idrissa Seck

Les prévenus, Mamadou Lamine Seck, Saliou Faza Mbaye et Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye ont du cran. Ils ont été attraits ce mercredi 24 février 2021 devant le Prétoire des Flagrants délits de Dakar pour tentative d escroquerie, escroquerie de filouterie et usurpation d identité. Les deux premiers nommés ont été condamnés à un mois ferme. Plus chanceux, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a été relaxé.
En effet, il ressort des débats d’audience que les mis en cause sont habitués des faits. Leur modus operandi est que les prévenus se présentaient dans les hôtels de la place pour se faire passer pour les enfants de hautes autorités du pays. Saliou Faza Mbaye se faisait passer pour Ibrahima Sall, fils du président de la République Macky Sall et Mamadou Lamine Seck pour celui d Idrissa Seck.
Un jour, la réception de l hôtel Lagon a reçu un coup de fil d une personne se disant être Ibrahima Sall fils de Macky Sall. Sur ce, il a demandé une réservation d une suite pour 6 jours. Mis au courant de la situation, le directeur de l hôtel a demandé à son personnel de l accueillir afin qu il se renseigne auprès de la présidence. Après renseignements, le directeur de l Hôtel s est rendu compte que les prévenus sont des usurpateurs d’identités. Pour les piéger, on lui a demandé sa pièce d identité, mais il a refusé sous prétexte qu il avait un passeport américain. C’est sur ces entrefaites que la direction de l hôtel a avisé la police.
À la barre, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a déclaré qu il n avait rien à voir avec cette affaire. Il était seulement venu pour rendre visite à son ami. Les acolytes ont utilisé comme système de défense, la dénégation.
Prenant la parole, le ministère public observe que Saliou Faza Mbaye s est présenté à l hôtel Lagon comme Amadou Sall le fils du président Macky Sall. Suffisant pour le parquet de déclarer que l usage du faux nom est caractérisé. Suffisant aussi pour soutenir que la culpabilité de tentative d’escroquerie est avérée pour Mamadou Lamine Seck et Saliou Faza Mbaye. Ainsi, il a requis 2 ans dont 2 mois ferme avant de demander la relaxe pour Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye.
Ne partageant pas cet avis, la défense, en vérité, indique que dans cette affaire il y a trois (3) protagonistes. Ces garçons sont des amis intimes de M. Ibrahima Sall. Le sieur Saliou Faza Mbaye n a pas appelé, il a seulement accompagné ses amis en se présentant au Lagon. Tous les services rendus par ces garçons ont été payés par le président de la République.
L usage de fausse identité n est établi que lorsque l on suppose que la personne qui use de l identité d une personne bénéficie des mêmes avantages. Ce qui n a pas été le cas dans cette procédure , a précisé la robe noire. Suffisante pour la défense de demander la relaxe pure et simple de son client.
Pour sa part, Me Borso Pouye qui assure la défense de Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a souligné au Tribunal que depuis le début de cette affaire, elle n a jamais douté. Dans la page de garde de l enquête préliminaire, il est mentionné que j ai assisté mon client, ce qui est faux , dénonce-t-il. Le prévenu Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a été interpellé le jeudi par la section de recherche. Je n ai pas une seule fois assisté mon client. Il lui est reproché une tentative d escroquerie et de filouterie d aliment.
S agissant de l usurpation d identité reproché à Saliou Mbaye, Me Borsso estime que ce délit ne saurait entrer en voie de condamnation par de simples suppositions. Pour Me Borsso Pouye, les agents de l hôtel ont failli à leur mission parce qu ils n ont pas pensé à prendre les pièces d identité des garçons.
Finalement, le juge en rendant son verdict, a condamné Mamadou Lamine Seck et Saliou Faza à un (1 mois) d emprisonnement ferme et relaxé purement et simplement Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye.
www.dakaractu.com


Latest News
Hashtags:   

Condamnés

 | 

ferme

 | 

Mamadou

 | 

Lamine

 | 

Saliou

 | 

Mbaye

 | 

faisaient

 | 

passer

 | 

respectivement

 | 

Macky

 | 

Idrissa

 | 

Sources